AES : le Burkina, le Mali et le Niger consolident leurs indépendances

Afrique Politique

Le président du Faso, Ibrahim Traoré a fait passer un message depuis le Niger où il assiste au premier sommet de l’AES. Avec ses pairs, ils réfléchissent à la mutualisation de leurs efforts dans le Sahel pour former une confédération et rester ensemble.

Voici son message :

Avec la confédération de l’Alliance des Etats du Sahel (AES), le Burkina Faso, le Mali et le Niger comptent consolider leurs indépendances et travailler pour une véritable paix et un développement durable, a réagi le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré.

“Aux côtés de mes pairs, leurs Excellences le Général TIANI et le Colonel GOITA, je prends part, ce samedi 6 juillet 2024 à Niamey, au 1er sommet des pays membres de l’Alliance des Etats du Sahel (#AES).

Photo de famille des trois présidents

Ce sommet marque une étape déterminante pour l’avenir de notre espace commun. Ensemble, nous allons consolider les fondements de notre vraie #indépendance, gage d’une paix véritable et d’un développement durable par la création de la Confédération “Alliance des Etats du Sahel”.

L’AES regorge d’énormes potentialités naturelles qui, bien exploitées, garantiront un avenir meilleur aux peuples nigérien, malien et burkinabè” .

Message du Capitaine Ibrahim TRAORE, Président du Faso, Chef de l’Etat publié sur son compte X.

PARTAGEZ!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *