Décès de Nick Imudia : la version de sa femme de chambre

Afrique Société

La communauté nigériane ainsi que toutes les familles touchées par cette mort tragique du célèbre Nick Imudia se questionnent toujours. Voici les propos de la femme de ménage du défunt sur sa mort.

Décédé dans la nuit du 25 juin 2024, les causes de la mort du Nick Imudia restent inconnues. Sa femme de chambre s’est prononcé à cœur ouvert et sous anonymat sur les dernières conversations entre elle et l’ex PDG du site de commerce électronique, Konga.

La jeune dame a déclaré avoir reçu de la part du défunt la veille avant l’incident, un bout de papier sur lequel se figurait 5 numéros dont celui de son petit frère résidant aux États-Unis.

Nick Imudia aurait demandé la garde de ses numéros car il en aura besoin au moment opportun d’après la femme de ménage.

Les faits retracés par la femme de chambre du PDG

“Par la suite, elle a dit qu’il était allé dans la salle de bain et avait entendu la douche couler, indiquant qu’il prenait un bain. Elle a dit qu’après un certain temps, elle a remarqué que la douche coulait toujours et s’est demandée ce qu’il pouvait bien faire pendant si longtemps. Elle a frappé à la porte, mais il n’y a eu aucune réponse et elle est partie.”

“Quelques instants plus tard, elle a dit que le garde privé avait frappé à la porte et lui avait dit de venir voir ce qui était arrivé à Nick. Elle s’est précipitée en bas et l’a trouvé dans un état horrible. Immédiatement, elle s’est précipitée à l’étage et est rentrée dans la douche. Au moment où elle a ouvert la porte, elle a découvert qu’il n’y avait personne à l’intérieur” , a raconté la femme de ménage à une amie de Nick.

Lire aussi : Nick Imudia : 4 choses à savoir sur le défunt homme d’affaires

En attendant, la famille a requis la restitution du corps de Nick pour les funérailles, soulignant qu’il n’a jamais montré de signes de stress ni de dépression. La famille du défunt continue de dire que la piste de suicide est une fausse information.

Emanuela KPEYAKA (Stagiaire)

PARTAGEZ!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *